29 avr. 2009

hang on dude !

Big hug to all crying cowboys....stay strong guys! )U_U)

26 avr. 2009

parceque Vendredi c'est le soir de la poésie!

Un grand merci à Pierre Lecompte, qui ma invité pour écouter une lecture d'un extrait de ses poésies édité chez Pyro (http://www.legrandincendie.net/PYRO/Actu/index.html)
Dans un cadre étonnant qu'est l'atelier d'artistes du 18 rue de la tour des dames, metro trinitée.
Un ancien bâtiment EDF squatté par des artistes....joyeux bordel coloré une ambiance vraiment
" on est des artisteuuuuuuux.... " j'adore )°U°)

Spécial dédicace à un autre Pierre, il se reconnaîtra( ^U^)...la voilà ta perspective colorimétrique...hehe
Quand à moi, je ne pouvais point laisser ce lieux magique sans laisser ma trace...dans les toilettes.


les ficelles?!

Pour vous qui avez aimé "Le trombonne 1", vous adorerez "Les trombonnes, le retour"

boooooooooh...


)°U°)

15 avr. 2009

koak


Grace à la talentueuse Chhuy-Ing , je dessine enfin comme un grand...enfin j'fais tout comme

14 avr. 2009

bolo de Pasqua... u gato u gato!

J'espère que pour vous Pâques a été chouette.
Entre autre, moi j'ai fais un gateau qui ce fait à cette époque au Portugal...le Pão de Lo
6 oeufs
200 grammes de sucre
150 de farine
1 sachet de levure
et une pincée de sel....
et vous pouvez ajouter un zeste d'orange aussi.
___________________________
°battre les blancs en neiges avec la pincée de sel
°battre les jaunes et le sucre à part
°ajouter un peu de blanc dans les jaunes, remuer, puis alterner un peu de farine, un peu de blancs
La levure je la melange avec la farine, et je met rapidement la farine afin que vers la fin je ne rajoute que du blanc en neige que je mélange delicatement.
°Faites préchauffer le four à 170°C 5 min puis enfourner pour 30 min environ dans un haut moule beurré.
°vérifier avec la lame d'un couteau pour la cuisson
°avec un peu de confiture c'est super! °U°


6 avr. 2009

les plus grands tubes de l'Opéra



Le dimanche matin, volaient sur la ville les plus grands tubes que j'ai jamais vu... ballet assez surréel. ...°U°.....j'adore prendre des photos quand on a pas le droit de prendre des photos.Ici au musée Jacquemart André, pour l'expo les primitifs italiens....

http://www.musee-jacquemart-andre.com/fr/jacquemart/177-events/?displayType=DetailALaUne&eventId=367Bon le résultat est rarement au rendez vous....mais bon, tout ça pour pas acheter les cartes postales.


3 avr. 2009

c'est au choix!

Merci à l'historienne M. [t'inquiètes Marianne je garde bien ton anonymat (°u°)]; pour ces sources précieuses concernant la tradition de la fève dans les galettes.
Du temps des romains les prisonniers chrétiens faisaient une fête avant de pénétrer dans l'arène, et du coup ils mangeaient des gâteaux et d'autres trucs, la galette entre autre. Celui à qui sortait la fève avait le droit de choisir entre des lionnes, des panthères et ou un lion édenté pour se faire tuer.

Vrai privilège vous me dirait...bah non!
En effet la victime était longuement mâchouillée par le lion, cela pouvait prendre des heures...et en plus le lion a mauvaise haleine.
Une pensée pour Sainte Martine et sainte Blandine qui ont eu la fève...

Cette tradition semble pourtant s'enraciner plus profondément. En effet, pendant l'empire romain, vers la même période de l'année et pendant sept jours consécutifs, de grandes fêtes avaient lieu en l'honneur de Saturne (dieu de l'âge d'or qui apporte paix, abondance et prospérité).
Au cours des saturnales, le tirage au sort accordait à un roi bouffon l'autorité suprême des maîtres et esclaves qui se retrouvaient ainsi sur pied d'égalité. Enfin, le dernier témoignage de ces coutumes était de bien cacher sous un appétissant gâteau la fève rituelle.

tu es un bijou sur pattes!


2 avr. 2009